Vos Questions

1. J’ai besoin de conseils, mais pas forcément de placements, puis-je vous solliciter ?

Vous pouvez nous consulter soit pour un conseil ponctuel, soit pour une étude globale sur l’organisation de votre patrimoine, soit encore pour un besoin plus spécifique comme par exemple placer une somme d’argent héritée au mieux de vos intérêts…La lettre de mission préalable est justement là pour proposer un cadre contractuel qui s’adapte à votre demande.

2. J’imagine que vous ne conseillez que les grosses fortunes ?

Il est difficile de définir objectivement la notion de fortune, mais les clients qui font appel à nos services ont en général un premier niveau de patrimoine nécessitant du conseil et/ou des flux de revenus qui permettent d’épargner ou d’utiliser l’effet de levier du crédit.

De plus, il faut bien commencer un jour à se pencher sur son patrimoine, ne serait que pour mettre en place un schéma qui peut être le réceptacle adapté pour recevoir des capitaux futurs (vente d’un bien, héritage…) et bénéficier par exemple des bons outils, ayant pris date fiscalement…

3. Que pouvez-vous me proposer pour préparer ma retraite ?

Deux types d’approches sont possibles :

 

  • Simple et directe : Réaliser un bilan retraite simplifié, identifier votre capacité d’épargne mensuelle, identifier votre horizon de placement, votre aversion au risque, vos critères d’investissement (bancaires, financiers, immobiliers, gestion libre, pilotée, déléguée…), vos besoins futurs, puis sélectionner sur le marché les solutions d’investissement les plus en adéquation avec vos attentes.

 

  • Ou nécessitant une approche plus large :

    Il est parfois nécessaire de passer par une phase d’analyse préalable plus poussée au regard du contexte professionnel et patrimonial qui est le vôtre.La pratique nous démontre que l’audit patrimonial global comprenant l’analyse des actifs/passifs, revenus immédiats ou différés, charges à la retraite, reconstitution de carrière… est alors un préalable indispensable à la délivrance de conseils adaptés et pertinents pour anticiper la baisse de revenus futurs et construire des préconisations.

4. Comment être sûr que tel ou tel produit ou conseil est fait pour moi ?

Notre processus de découverte patrimonial, notre démarche professionnelle de collecte d’informations et de connaissance client, à la fois nous engage dans notre responsabilité à vous connaître, et vous assure qu’au-delà des phases d’écoute et d’analyse, nous ne prodiguons aucun conseil patrimonial ou d’investissement sans s’être assuré qu’ils sont adaptés à vos objectifs et vos critères propres.

Mais les enjeux qui nous attendent en termes de niveau de vie futur, en termes de système de retraite conduisent bon nombres d‘entre nous à bénéficier de conseils objectifs.

Le cabinet a une obligation de moyen, pas de résultat.

5. Quelles solutions proposez-vous pour réduire mes impôts ?

Avant tout, la «défiscalisation » ne doit pas être un objectif en soi, mais c’est une contrainte d’investissement, source d’appauvrissement, qu’il faut intégrer dans une stratégie.

Combien de personnes croisons-nous, qui se font piégées par les promesses de lendemains fiscaux chantant par des acteurs, sur le web où ailleurs, mettant précisément en avant les gains fiscaux ?!

L’avantage fiscal est la cerise sur le gâteau, pas le gâteau ! Et malheureusement, le gâteau a parfois un goût bien amer.

6. Quels sont vos domaines d’interventions en matière d’investissements et de placement ?

Le cabinet du Tertre Conseil & Patrimoine, en bon indépendant qui se respecte, est à même de trouver pour vous les solutions ad hoc, tant en terme d’enveloppes, que de contenu, et toujours en architecture ouverte :

En matière financières : Sélection de fonds, suivant leurs catégories, parmi les meilleures maisons de gestion, sélection du véhicule d’investissement adapté (Compte titre, PEA, PEA-PME, PEI, PERCOI, PERP ect…)

En matière assurantielle : Sélection des contrats, parmi des assureurs pérennes, adaptés à votre profil et vos besoins, ainsi que la sélection de l’allocation d’actifs (monétaire, obligataire, actions, diversifiés, immobiliers…)

En matière Immobilière :

en immobilier direct : référencements des promoteurs, des programmes, études de marché, en régime foncier, déficit, Monuments historiques, Malraux, Location meublée…

Ou indirect : Parts de SCPI, OPCI, Parts de SCI Investisseurs de rendement…

7. Comment réduire les risques sur mon patrimoine ?

Nous répondons aux risques par LA DIVERSIFICATION, instrument essentiel dans le conseil patrimonial.

On peut distinguer la diversification :

  • des placements par nature économique
  • des placements par type de marché
  • des placements par gestionnaire
  • des placements par orientation de gestion

 

A titre d’exemple, vous comprendrez à l’aide des graphiques ci-dessous, qu’il est important de ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier.

duree5

duree10

duree20

duree40

8. Est-ce que cela va me couter cher de passer par vous ?

A la différence des conseillers des réseaux captifs, qui ont des objectifs de vente à tenir, nous prenons le temps de la connaissance mutuelle avec nos clients. Le premier rendez-vous de découverte patrimonial n’est jamais facturé, car il permet de mesurer vos attentes et de voir si nous avons un intérêt commun à travailler ensemble.

Suivant la démarche de conseil (faire un lien vers l’onglet notre métier) et d’accompagnement que vous aurez choisi, nous vous proposons alors une lettre de mission, avec des honoraires clairement définis, en toute transparence.

9. Que proposez-vous pour assurer le suivi patrimonial ?

Afin d’assurer un suivi personnalisé une fois les solutions de conseils et d’investissements mises en place, nous vous proposons une lettre de mission de suivi :

Celle-ci peut contenir :

  • Le suivi agrégé de l’ensemble de vos placements et investissements
  • L’audit et l’analyse régulière des portefeuilles de valeurs mobilières et d’assurance vie
  • Le reporting semestriel des investissements immobiliers
  • L’accompagnement aux déclarations fiscales (IR, ISF, PV,…)
  • La mise à jour à échéance convenue de votre bilan patrimonial tenant compte de l’évolution de votre situation familiale et professionnelle.

10. Etes vous assuré dans l’exercice de votre activité de conseil ?

Non seulement nous sommes couverts en matière de conseil, au titre d’une assurance responsabilité civile professionnelle souscrite chez COVEA RISK, mais cette assurance couvre également les activités immobilières, financières ou d’assurances.